Jane Eyre de Charlotte Brontë

30 juin 2018

2 Petits mots


Quatrième de couverture :

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l'Angleterre victorienne et à trouver l'amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n'est écrit d'avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

Crédit/source - Livraddict


Je ne m'attendais pas à être aussi fasciné par cette lecture. En fermant ce livre, j'étais contente de l'avoir découvert. Après deux semaines à suivre la vie de Jane Eyre, je peux enfin vous donner mon avis sur l’œuvre de Charlotte Brontë.

Je pensais retrouver dans ce livre ce qui m'avait plu dans Orgueil et Préjugés. C'était une grave erreur, ces deux romans sont très différents, ils abordent des sujets parfois similaires mais de différentes manières. De plus, la période n'est pas exactement la même. Toutefois, il est intéressant de voir les différences sociales.

Jane Eyre est écrit sous la forme d'une autobiographie, le personnage principal nous livre sa vie. D'après le dossier qui complète mon édition, Charlotte Brontë partage certaines de ses expériences à travers l'histoire de son personnage. Ainsi, le "je" utiliser peux parfois représenter à la fois Jane et Charlotte.

Ici, Charlotte Brontë évoque plusieurs sujets. Un de ceux qui me paraît le plus présent dans le roman est la religion. Apparemment, au moment de la sortie, ce roman a été catalogué "d'anti-chrétien" par certains lecteurs. Je ne suis pas chrétienne, et je ne suis pas spécialiste de la question, mais je trouve que bien au contraire, ce roman juge plutôt les êtres humains qui prennent comme excuse de leurs actes les textes religieux. Ici, l'autrice critique par exemple l’hypocrisie de certains ecclésiastiques, autrement dit, elle juge l'Homme et non pas la religion en elle-même. À mon avis, le souci à l'époque était surtout le questionnement que posé ce roman, et je pense que certains passages ont pu choquer l’Angleterre victorienne.

La chose qui m'a le plus intrigué dans ce livre n'est autre que le côté prémonitoire. Dans sa vie, Jane a beaucoup fait attention à ses rêves et aux différents signes superstitieux. Je l'avais déjà compris avant de lire le dossier des "clefs de l’œuvre", mais celui-ci me l'a encore plus fait comprendre. De plus, le roman possède une ambiance très particulière, je vous ai parlé plus haut d'orgueil et préjugés, et bien l'ambiance est totalement opposée dans Jane Eyre. Au lieu d'un ton ironique, on retrouve une ambiance sombre et presque surnaturelle. Charlotte Brontë s'amuse à alterner imaginaire et réalité.

Dans ce roman, et je pense que vous le savez, l'intrigue se focalise également sur une histoire d'amour. Ce livre est beaucoup plus que ça, je trouve même que ce sujet n'est finalement que secondaire. Le roman se consacre surtout sur Jane qui depuis toujours tente désespéramment de trouver sa place, orpheline très jeune, elle ressemble à une sombre Cendrillon. Mais la ressemblance s'arrête là. L'histoire d'amour est loin d'être aussi simple, et sa vie est loin d'être aussi facile. Ce personnage m'a beaucoup perturbé, elle est très têtue mais également intelligente. Elle peut posséder une force incroyable mais également se laisser écraser facilement. Je me suis au fil des pages attaché à elle, même si je ne comprendrais jamais certaines de ses réactions.

On retrouve également dans ce roman le sujet de l'enfance, et plus particulièrement du traitement réservé aux enfants abandonnés, orphelins ou pauvres. Ils ne sont pas bien considérés, à croire que ce sont eux qui ont choisis d'être ainsi. De mon point de vue, tous les enfants sont égaux. Je ne jugerais pas plus sévèrement un orphelin qu'un enfant issu d'une famille riche. La méchanceté de certains personnages me dépasse.

Je vais une dernière fois vous parler du dossier présent à la fin de mon édition. Je l'ai trouvé vraiment très intéressant, et je vous le recommande si vous avez envie d'approfondir un peu le sujet (par contre, si vous décidez de prendre mon édition, je vous conseille de ne pas lire la quatrième de couverture qui est un peu trop révélatrice.). J'ai appris certaines choses sur les enfants Brontë qui expliquent pas mal les choix fait par l'autrice. 

Comme vous pouvez le voir, il y a des centaines de choses à dire au sujet de ce livre. Je vais m'arrêter là pour ne pas trop en révéler. Le seul bémol que j'ai pu ressentir durant ma lecture, c'est la taille du roman. Il fait quasiment 700 pages et je peux vous dire qu'à la fin de l'histoire, j'avais l'impression d'être resté beaucoup trop longtemps dans la tête de l'héroïne, mais après coup, je me demande si ce n'est pas un point positif. N'est-ce pas finalement ce que l'on souhaite d'être complètement immergé dans une histoire ?

En bref, un roman assez long qui peut dérouter au premier abord. Jane Eyre nous livre sa vie par le biais de la plume très poétique de Charlotte Brontë. Parmi les nombreux sujets présents dans ce livre, la religion, l'enfance et la quête de soi sont ceux qui m'ont le plus marqué. J'en ressors ravi d'avoir découvert ce récit si étrangement fascinant que je vous recommande chaudement.


En savoir +


Édition : Pocket
Collection : Classique
Format : Poche
Prix : 5€60
Moyenne livraddict : 17,4

LIVRADDICT    |    GOODREADS    |    BOOKNODE   


Avez-vous lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensez ?
Merci d'avoir pris le temps de lire mon article :)

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu Jane Eyre encore bien qu'il soit dans ma PaL, mais je connais déjà bien l'histoire pour l'avoir beaucoup lu dans d'autres livres (et m'être fait spoiler au passage ^^').
    Ton avis est vachement intéressant, on sent que cette lecture ne t'a pas laissée indifférente et les questions que tu soulèves sont vachement pertinentes ! =)
    Merci pour ton avis ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est dommage de t'être fait spoiler, j'ai fais une chose très idiote personnellement, j'ai lu la quatrième de couverture au cours de ma lecture. Elle m'a spoiler un moment clef de l'intrigue...
      Merci :) j'espère qu'il t'a donné envie de le sortir de ta pal ;)
      De rien, merci à toi de l'avoir lu !

      Supprimer