Un lundi sur minaland #7

20/11/2017

6 commentaires

Bonjour, comment allez-vous aujourd'hui ?
Je vous retrouve pour un nouvel épisode du "un jour sur minaland". Durant ce rendez-vous je vous parle de différents sujets qui ont marqué ma semaine. Je vous parle aujourd'hui de mon avancée dans l'Iliade d'Homère, de deux séries que j'ai adoré et d'une playlist musical dédiée à un album.

Je vous rappel que ce rendez-vous a été initié par Mallou qui c'est inspiré du It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens ce fait dorénavant chez Galleane
 

 - Livre -


  "Prélude
(Chant 1)
Chante, déesse, la colère d'Achille, le fils de Pelée ; détestable colère, qui aux Achéens valut des souffrances sans nombre et jeta en pâture à Hadès tant d'âmes fières de héros, tandis que de ces héros mêmes elle faisait la proie des chiens et de tous les oiseaux du ciel - pour l'achèvement du dessein de Zeus. Pars du jour où une querelle tout d'abord divisa le fils d'Atrée, protecteur de son peuple, et le divin Achille.



Mon avancée dans l'Iliade ce fait plutôt bien. J'ai lu 208 pages exactement, sur un total d'environ 500. On peut donc dire que j'avance doucement mais sûrement. Pour être honnête, je ne m'attendais pas à  accrocher autant au récit. L'écriture est très belle, même si parfois on sent qu'il s'agit d'une traduction et que l’œuvre originale a était écrite il y a bien longtemps. J'apparente cette histoire comme une grosse partie d'échecs mêlant les dieux et les hommes. A suivre...

- Série tv - 


The  OA ou la série qui aura ma peau... Comme je vous le disais dans le dernier article, cette série nous triture le cerveau. J'ai regardé le dernier épisode mais j'aurai peut-être mieux fait d'attendre l'arrivée de la saison 2 avant. L'attente va être terrible. Petit conseil, ne jugez pas The OA en vous basant sur le premier épisode (qui est assez déroutant, l'histoire est vraiment particulière). Je vous glisse en dessous une très courte vidéo. Je voulais vous mettre la bande-annonce, mais je trouve qu'elle en montre un peu trop sur l'histoire. Pour ceux qui aimeraient tous de même la voir, cliquez-ici.

Pour connaître mon avis en détail et en savoir plus sur la série, c'est par ici.



Au moment où j'écris ces lignes, j'ai quasiment fini la saison 1 disponible sur Neflix. On y suit Todd, un jeune homme qui va plus ou moins être impliqué dans une affaire de meurtre en découvrant une scène de crime macabre. Il va rencontrer Dirk Gently, un détective complètement cinglé qui va faire de lui son assistant. Rajoutez à ce rapide et simple synopsis un gros soupçon de folie et je pense que vous aurez une idée générale de cette série. La présence d'Elijah Wood m'a grandement aidé à la débuter. Dès le premier épisode, on sait qu'il s'agit d'une série très loufoque et décalée. L'humour y est très présent, certaines scènes mon fait mourir de rire. Après The OA, j'avais besoin d'une série de ce genre. Je vous la conseille si vous aimez la science - fiction, l'humour et les séries à suspense.

- Musique -

Je vous mets en dessous la playlist que j'ai écouté en boucle ces derniers jours. Elle regroupe toutes les musiques de l'album Memories...  Do not open du duo The chainsmokers. Je connais depuis longtemps ce groupe, mais je n'ai jamais vraiment écouter leurs musique. J'avais mis spotify en mode aléatoire (si vous avez un compte gratuit, vous me comprenez) et je suis tombé sur It Won't Kill Ya. La voix de la chanteuse me disais vaguement quelque chose, et effectivement puisqu'il s'agissait de Louane, j'étais assez surprise de la retrouver dans une chanson anglophone avec des sonorités plus électro que ces chansons habituelles. Mon étonnement passé, j'ai décidé d'en savoir plus sur leur album.


Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.
Je vous souhaite une très bonne semaine,
bisou !

The OA - Saison 1

17/11/2017

2 commentaires

Bonjour!
J'ai envie aujourd'hui de vous parler de The OA, une série originale Netflix qui compte pour le moment qu'une seule saison de 8 épisodes. Je ne sais pas trop dans quelles catégories placer cette série, on pourrait parler de science-fiction comme de fantastique, le tout lié au drame.

Prairie Johnson fait son grand retour après sept ans d'absence. Sa disparition a été soudaine, et son retour l'est tout autant. Le plus étonnant est qu'elle a recouvré la vue. Que c'est-il passé pendant ces 7 années ? C'est ce que nous allons découvrir tout au long des 8 épisodes que constitue la saison 1.

- Bande Annonce -


Avant de débuter cette série, dites-vous bien que l'histoire est assez complexe. Le premier épisode est plutôt déroutant. Je me souviens que je me suis beaucoup interrogé et plusieurs "mais c'est quoi ça?" sont sortis de ma bouche durant le visionnage. Ne vous fiez pas à votre premier ressenti et surtout n’éteignez pas votre télé avant de voir la fin du premier épisode, parce que cette fin, vous donnera sans aucun doute, envie de poursuivre la série.

Dans the OA, on rencontre Prairie, une jeune femme qui a bien changé après 7 années. Elle semble être complètement à côté de la plaque. Je l'ai un peu prise pour une folle au départ. Dès la première seconde, on n'a qu'une seule envie, découvrir comment elle a pu recouvrir la vue.  C'est à ce moment-là que les 5 autres personnages principaux entrent en jeu. Inutile de les décrire ici, vous les découvrirez par vous-même. Cependant, sachez qu'il s'agit d'un groupe très hétérogène. Ils n'ont rien en commun, excepté Prairie qui leur accordera un énorme privilège, celui de leur raconter son histoire. Nous allons alors, dans chaque épisode en découvrir un peu plus sur Prairie. Je vous le dis toute suite, cette histoire est complétement folle !

En plus d'avoir des personnages (très) attachants. L'intrigue est vraiment superbe. Chaque épisodes on était écrits avec attention, de sorte que chacun nous révèle qu'une infime partie de l'histoire. On se retrouve complètement happé par celle-ci et nous pouvons que continuer. La chute est plutôt dure à encaisser, elle nous fait nous poser encore plus de questions. Je demande juste à Netflix de ne pas trop tarder pour nous proposer la saison 2.

J'ai parlé des personnages sans vous parler des acteurs, grosse erreur. Je n'en connaissais aucun présent dans cette série excepté Jason Issacs alias Dr Hunter Hap. Il a incarné sur le grand écran, Lucius Malefoy dans la saga Harry Potter. Je pense que je peux affirmer qu'il s'agit d'un bon acteur, son rôle dans The OA le confirme bien. L'actrice qui incarne Prairie (Brit Marling) m'a vraiment bluffé. Son jeu est absolument extraordinaire. J'étais subjugué à chaque scène. Franchement, globalement, tous les acteurs étaient très bons. Je n'ai vraiment rien à redire sur ce point. D'autant plus que certaines scènes sont assez étranges, j'imagine bien quelques fous rires pendant le tournage.

En bref, Neftlix a encore vue juste avec The OA. Une intrigue a coupé le souffle, des personnages atypiques et des acteurs géniaux. Tout cela accompagné d'une grosse poignée de surnaturel. Je suis complètement conquise. Maintenant, il ne me reste plus qu'à attendre la saison 2.

Un mercredi sur Minaland #6

08/11/2017

0 commentaires

Bonjour ! J’espère que votre semaine ce passe bien.
Aujourd'hui on se retrouve pour "un jour sur Minaland". Durant ce rendez-vous je vous parle de différent sujet qui ont marqué les derniers jours précédents le dernier épisode. Je peut d'ores et déjà vous dire avec plaisir que la partie lecture commence un peu à évoluer. Je vous présente également trois séries et un film.

Je vous rappel que ce rendez-vous a été initié par Mallou qui c'est inspiré du It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens ce fait dorénavant chez Galleane

  - Ma dernière lecture -



Je vous présente le roman qui m'a permis de sortir de ma pseudo "panne de lecture". Cette relecture a confirmé ce que je pensais, Melissa Bellevigne a véritablement un don pour l'écriture. Je vous recommande chaudement ce bouquin. 

- Mes lectures en cours -

"Prélude
(Chant 1)
Chante, déesse, la colère d'Achille, le fils de Pelée ; détestable colère, qui aux Achéens valut des souffrances sans nombre et jeta en pâture à Hadès tant d'âmes fières de héros, tandis que de ces héros mêmes elle faisait la proie des chiens et de tous les oiseaux du ciel - pour l'achèvement du dessein de Zeus. Pars du jour où une querelle tout d'abord divisa le fils d'Atrée, protecteur de son peuple, et le divin Achille.

Oui, je suis toujours entrain de lire ce bouquin. Figurez-vous que j'ai trouvé LA solution pour être d'avantage accroché au poème. Je devais simplement le lire à voix haute et/ou en chuchotant. Tous les mots (ou presque) prennent leurs sens. Je me suis surprise à prendre du plaisir à lire du Homère (ce qui s’apparentait jusque-là à une corvée).


SYNOPSIS | PARANOIA TOME 2 - MIROIR 

Qui est vraiment Judy Desforêt ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu'elle en a perdu la raison jusqu'à vouloir se tuer ? Un esprit troublé qui aspire aujourd'hui à guérir et démarrer une nouvelle vie ? Est-elle victime d'un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair ? Qu'est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante ? Aurait-elle manqué d'objectivité et de professionnalisme ? Epuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n'a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.

Dès que j'ai fermé Paranoïa, je me devais de débuter le second tome. Il me tardait de découvrir ce que Melissa nous réservait dans cette suite. Je n'ai lu que très peu de pages pour l'instant, je ne peux donc pas vous en dire plus.

- Dernier film -


Ce film, je l'ai trouvé par hasard sur Netflix. Pour être honnête, je l'ai visionné sans trop savoir à quoi m'attendre. J'ai juste vue Elijah Wood sur l'affiche et ça a eu le don de titiller ma curiosité. Finalement, j'ai trouvé que c'était un bon film, très réaliste avec de beaux messages. Je ne pensais pas apprécier un film qui parle de supporters de foot violant... c'est le pouvoir d'Elijah Wood sans doute *rire* (l'acteur qui incarne Frodon dans le seigneur anneaux, une de mes saga coup de cœur). J'ai eu quand même besoin d'un temps "d'adaptation" via à vis des personnages et des hooligans en générales. 

- Dernières séries -


J'ai fini la saison 2 de Stranger Things et je suis triste de quitter les personnages.  Je vais donc attendre sagement la saison 3.



Après Stranger Things, j'ai eu envie d'une autre série "étrange", Il me reste qu'un dernier épisode à voir pour connaître la fin de la saison 1 de the OA. Je trouve cette série absolument géniale, elle nous triture le cerveau. A mon avis, c'est à double tranchant, soit ça plaît soit cela ne plaît pas.



Je vous en ai déjà parlé dans un précédent épisode. J'adore complétement cette série. Le soucis c'est qu'il n'y aura pas de nouveau épisode avant Janvier (d'après twitter)... Après la fin de l'épisode 7 qu'ils nous ont pondu, ce n'est pas très sympa ! Les scénaristes sont de plus en plus sadiques (cf. la fin de la saison 7 de Game of thrones).

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.
Je vous souhaite une très bonne (fin de) semaine,
bisou !

PS : La catégorie était jusqu'à présent; "un lundi sur minaland". Je modifie une nouvelle fois le nom pour avoir une plus grande liberté. Dorénavant, le rendez-vous sera : "un jour sur minaland" où le mot "jour" sera remplacé par le jour de la publication de l'article (logique).   

Edit : Après réfléxion, je pense que ce rendez-vous s'accorde plus au Lundi. Il me permet de faire un bilan de la semaine ou/et des semaines passés.

Thor : Ragnarok

04/11/2017

2 commentaires

Hello,
Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'un film que j'ai récemment vue au cinéma. Je dois juste vous prévenir avant de débuté réellement l'article qu'il s'inscrit dans une série de film appartenant à l’univers cinématographique Marvel. Attention, donc, aux éventuelles révélations/spoilers que pourrait contenir cet article. La mise en garde étant fait, je passe à la suite.

- Bande Annonce -



 - Mon avis -

Tous d'abord, je tiens à préciser avant de débuter réellement l'article que je ne suis pas du tout objectif lorsqu'il s'agit de parler des films Marvel. Je sais avant même d'allumer ma télé ou d'aller au cinéma que je vais passé un bon moment. Thor : ragnarok en est un exemple parmi tant d'autre. Concrètement, cet article est là simplement pour vous donner envie de courir au cinéma *clin d’œil*

J'ai était absolument ravis de cette sortie. Ce nouveau opus m'a permis de découvrir un film Thor (enfin) au cinéma. En bonus, j'ai pu tester la sale Ice du CGR qui vient d'ouvrir dans ma ville (salle premium plutôt sympa, mais cela n'est pas non plus extraordinaire). J'ai pu donc voir le film en 3D, ce qui était vachement bien.

Comme je le fais très souvent, je n'ai pas pris le temps de regarder la bande annonce avant de me déplacer au cinéma. J'ai eu que très peu d'image en tête avant de débuter le film. Résultat, j'étais certaine d'être un minimum surprise. 

Il y a une chose qui m'a particulièrement surprise, l'humour est assez présent dans le film. ça ne m'a pas du tout dérangé, bien au contraire, je me suis bien marée tout au long des 2h10. Je trouve du coup que ce film se démarque énormément des deux précédents où Thor m'a semblé beaucoup plus sérieux (d'ailleurs, après une petite recherche sur Google. Je peut vous dire que ce changement est du principalement au réalisateur Taika Waititi. Apparemment, le film était annoncé comme étant une comédie.)

Finalement, cet opus ce regarde sans prise de tête ce qui peut vraiment déranger certains spectateurs. Pour ma part, j'avais besoin de rire et j'ai trouvé qu'il s'agissait presque d'une parodie du Dieu nordique. Cet esprit de parodie donne tout son sens à certaines scène plus ou moins absurdes. (On pourrait voir ce film comme un Thor remixer à la sauce gardiens de la galaxies)

Ensuite, j'ai beaucoup apprécié l'absence de Jane Foster... Ce n'est pas que je déteste ce personnage, seulement, les deux films précédents étaient assez marqué sur l'histoire d'amour entre Jane et Thor. Cette opus est plus centré sur Thor et son peuple.

Autre point que j'ai adoré : retrouvez Hulk ! Franchement, qu'il soit Banner ou le grand homme vert, j'adore ce personnage. Les scène Hulk/Thor m'ont vraiment faire rire (je tiens à préciser que j'ai le rire facile). Ensuite, il ne peut pas avoir de Thor sans un bon Loki, quel plaisir de retrouver ce personnage. Il s'agit sans aucun doute de mon préféré. Ni méchant, ni gentille, un vrai Dieu de la malice.

En bref, il s'agit du troisième film Thor. Cependant, il se démarque par son côté humoristique marqué (qui peut désarçonner certains). La présence d'Hulk rajoute un plus au film. Un autre film Marvel qui m'a fait passé un très bon moment.

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.
bisou ! 

PS : Pour les fans d'Avengers, on retrouve certains clin d’œil aux films.