Les bannis et les proscrits - Tome 1 : le feu de la sor'cière de James Clemens

19 octobre 2017

2 Petits mots

Quatrième de couverture : 

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par un trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l’espoir, de préserver le bien. Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse en saisir les implications, le Seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s’emparer de la magie embryonnaire qu’elle détient. Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible… mais aussi vers la compagnie d’alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.


« Tout d’abord, sachez que l’auteur est un menteur. Assimilez bien ce fait avant de poursuivre votre lecture. Gardez-le sans cesse à l’esprit tandis que vous parcourez cette traduction. L’auteur tentera de confondre votre raison, d’obscurcir votre jugement. Méfiez-vous des nombreux pièges qu’il vous a tendus. » Voilà comment débute le roman. Dans ce préambule, le narrateur nous met en garde. Nous sommes des étudiants, le roman serait en réalité un manuscrit proscrit depuis 5 siècle mais dans le cadre de nos études universitaires, et avec l’appui d’un professeurs, nous sommes autorisé à le lire. Il nous adresse directement la parole ce qui rend le tous vraiment très réaliste. De plus, on retrouve ensuite une page avec une « assignation de responsabilité » suivi d’un ultime avertissement. On se laisse vraiment prendre au jeu, on débute le récit avec, déjà, une série de questions en tête.

 - Extrait du roman -

Outre la mise en scène vraiment sympa, le roman possède une intrigue basé sur le destin d’une jeune fille, lui-même lié au destin du monde (Alasea). La vie d'Elena va être bouleversée par l’apparition d’un étrange pouvoir. Durant tous le roman, on la suivra à travers sa fuite alors qu'elle tentera de fuir ses ennemies. Cette fuite sera également pour elle l’occasion de réfléchir à la personne qu'elle aimerait devenir.

Elena est un personnage très attachant. Elle est assez jeune et va vivre des choses qu’on pourrait qualifier de traumatisante. Elle va durant sa fuite, rencontrer d’autres personnages tout aussi géniaux. Je n’ai pas envie de vous dire leurs spécificités, ni leurs nom parce qu’à mon avis, il faut le découvrir par vous même. Néanmoins, je dois vous dire que j'ai adoré leurs relations. Niveau « mauvais » on est plutôt servis. On retrouve,  Comme d’habitude j’ai l’impression dans la fantasy, des personnages très sombres, même si ici on a quelque explication (notamment vis à vis de la magie noir…)

L'histoire a un très bon rythme avec de bon rebondissement et pas mal d'action, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Cependant, lorsque j'ai finis ce roman, je n'ai pût m’empêche de repenser à se fameux préambule... Qu'est ce que l'auteur nous réserve pour la suite de la série ? voilà la question (général, parce que sinon spoiler) que je me pose.

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce premier tome. On rencontre le personnages d’Elena aussi innocente que puissante, ainsi que d’autre personnages possédant une histoire bien marqué. Le récit est très prenant ce qui rend la lecture très fluide. Je n’ai qu’une seul chose à ajouter : je dois me procurer le second tome !

Merci d'avoir lu cet article,
bisous ! 

2 commentaires:

  1. Salut Imane!
    Je t'avoue que ce n'est pas le genre de livre vers lequel j'ai l'habitude de me tourner ^^ Mais je trouve l'idée de la mise en page vraiment originale, et ça me donne presque envie de le découvrir ! En plus, ton avis est assez intriguant :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Pauline!
      Merci pour ton honnêteté ^^ Au moins, maintenant tu sais vers quel livre te tourner si un jour l'envie de sortir de ta zone de confort ce fait ressentir ;)
      Gros bisou et bonne lecture :)!

      Supprimer