MES DERNIERS ARTICLES

Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir

26 décembre 2017

2 Petits mots

Quatrième de couverture :

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments.

LIVRADDICT | BOOKNODE | GOODREADS


Vous avez sans aucun doute déjà entendu parler d'une braise sous la cendre. Cette série compte de nombreux fans, et jusqu'à maintenant je n'avais pas pris le temps de découvrir l'histoire. Heureusement, j'ai rectifié cette erreur.

Une braise sous la cendre relate l'histoire de Laia, une jeune érudite orpheline. Elle a des conditions de vie assez précaire. Vivant avec ses grands-parents et son frère, elle tente de survivre dans un monde contrôlé par les martiaux, ses ennemies.

Une braise sous la cendre est également l'histoire d’Élias, jeune martial qui est sur le point de devenir un Mask. Ils ont comme responsabilité de faire régner l'ordre au sein de l'Empire. Des assassins cruels qui ne reculent devant rien. Cependant, Élias est différent. Plus sensible que ses collègues, il devra faire les bons choix afin de rester en vie. (Évidemment, Élias est un martial)

Ces deux personnages, je les ai adorés. Laia est d'apparence très sensible. Elle ne cesse de se comparer à son frère. Elle manque cruellement de confiance en elle. Néanmoins, elle se montre étonnamment courageuse quand la situation l'exige. De même, Élias qui a réussi à survivre jusqu'à maintenant à Blackcliff (l'école où sont formés les Mask) semble connaître sa force. Il sait se défendre. De la même manière que Laia, il cache un côté de sa personnalité. Il possède une sensibilité que tous les Mask ne semblent pas avoir. De plus, on remarque une histoire enfouie dans son cœur, qu'il tente de ne pas faire sortir.

Dans ce roman, j'ai adoré découvrir tout le monde créé par l'autrice. Effectivement, en plus des érudits et martiaux. On retrouve des créatures de mythe arabe comme les goules ou les djinns. Ce premier tome introduit bien l'histoire, qui semble plus complexe qu'une simple guerre entre deux peuples.

L'intrigue est plutôt bien pensée. Sans pour autant m'avoir extrêmement surprise, l'autrice a su tout de même insérer petit à petit les clefs du récit. On a toujours envie d'en savoir plus. Le changement de point de vue permet de garder toujours un peu de suspense. Arrivé à la fin du roman, je n'avais qu'une seule envie: Me procurer le second tome!

En bref, si vous voulez découvrir un roman fantasy et dystopique, des personnages complexes, un univers où se mêlent mythe et réalisme et un livre page-turner, une braise sous la cendre est fait pour vous. 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.
Je vous souhaite une très bonne semaine,
bisou ! 

2 commentaires:

  1. Encore un livre qu'il faudrait que je lise, trop contente que tu rejoignes les fans :D

    RépondreSupprimer