Gargantua de François Rabelais

23 juillet 2019

0 Petits mots




ÉDITIONS : Pocket 
 
PAGES : 435

GENRE : Classique, Roman

DATE DE PUBLICATION : 1534



L'HISTOIRE :
Le géant Gargantua naît par l'oreille gauche de sa mère après onze mois de gestation... On le voit, dans Gargantua, il ne faut rien prendre au sérieux, ni les aventures du géant débonnaire, ni les rencontres qu'il fait, occasion d'une réjouissante galerie de portraits : Grandgousier et Gargamelle, ses parents, grands amateurs de tripes ; Thubal Holoferne, son premier précepteur, qui lui apprend à réciter l'alphabet à l'envers ; maître Janotus de Bragmardo, doyen de la très sérieuse Faculté, délirant en latin, ou encore Frère Jean, plus prompt à se battre qu'à suivre la messe.
Source : Livraddict 

Cher lecteur,

Gargantua fait partie de ces classiques que je suis heureuse d'avoir lu pour ma culture littéraire, mais qui n'a pas plu totalement. Je vais commencer par ce qui m'a dérangé, pour finir sur une note plus positive.

L'histoire en elle-même, les personnages et ce qui leur arrive, ne m'a pas transporté. Je n'ai pas réussi à réellement rentrer dans l'histoire, et je pense savoir pourquoi. Tout d'abord, je ne me suis pas attachée aux personnages, l'écriture est de mon point de vue trop impersonnel pour réellement créer une connexion affective. Dans la même idée, j'ai trouvé le style trop grotesque, dans le sens où certains passages m'ont semblé vraiment bizarre.

Néanmoins, d'un être côté, comme je vous l'ai dit dans l'introduction, ce roman est intéressant si on l'étudie pour ce qu'il transmet. Il témoigne très bien de l'appartenance de Rabelais au mouvement de l'humanisme. Je l'ai perçu durant ma lecture, et le dossier présent dans mon édition m'a permis d'analyser encore mieux certains passages.

On y retrouve par exemple l'idée des connaissances comme outil pour avancer vers le progrès. Gargantua, futur monarque, suivra deux formations durant ce récit, une seule se rapproche de l'idée des humanistes. Ensuite, on a également un aspect que je qualifierai d'utopique. Les humanistes se plaisent à imaginer une société parfaite, juste, on en aperçoit un avant-goût dans Gargantua.

En bref, si tu es intéressé par le XVIème siècle, par l'humanisme en France, ce roman est un incontournable (peut-être que Pentagruel l'est davantage, mais je ne l'ai pas encore lu. Il se focalise sur le fils de Gargantua). Si l'envie d'améliorer ta culture littéraire se fait ressentir, découvre le, mais renseigne-toi peut-être avant sur le contexte d'écriture. Si aucune de ces choses ne t'intéresse, cette lecture ne te conviendra peut-être pas.

Avant de te quitter, j'ai une petite question pour toi : As-tu déjà apprécié un livre qu'une fois que tu l'aies bien assimilé ?  
Merci d'avoir lu cet article

Petits mots :

Un commentaire fait toujours son petit effet ;) merci d'avance si tu laisses une trace de ton passage.