La peste d'Albert Camus

14 juin 2019

5 Petits mots

Chez lecteur,

Je continue à vider ma pal avec un énième classique : la peste d'Albert Camus. C'est une œuvre qui m'a toujours intrigué, mais je n'avais jamais réussi, jusqu'à là, à le sortir de ma pal. Je suis donc plutôt fière de moi !



 
PUBLICATION : 1947

PAGES : 310

ÉDITIONS : Folio plus

COLLECTION : classique

L'HISTOIRE : Nous suivons la ville d'Oran alors frappée par la peste 


La peste possède indéniablement des défauts qui rendent la lecture assez difficile, mais d'un autre côté, c'est une lecture très intéressante que je n'oublierai pas de sitôt.

La narration de ce roman est assez déroutante par moment. Elle est froide puisque objective, le narrateur l'affirme lui-même, il compte se faire l’historien de ce fléau dont Oran a été victime. De cette manière, on pourrait s'attendre à un récit très froid dépourvu d'émotion. Cela n'est pas tout à fait vrai dans le cas de ce roman.

J'ai été d'ailleurs beaucoup étonné de m’attacher à certains personnages que l'on apprend à connaître que très peu. Ce sont leurs actions durant l'épidémie qui nous permet de dresser un portrait de chacun d'eux. Pour la plupart, ils sont de véritable héros de l'ombre, des hommes banales qui tente de faire de leurs mieux.

Le fond du roman en soit est très intéressant. On suit l'avancée de l'épidémie, mais également tout les conséquences et les nouvelles mesures prises par les autorités. Le récit est aussi l'occasion de nombreuses réflexions philosophiques voir métaphysiques.

J'ai eu simplement quelques soucis avec l'écriture et les longueurs présente dans le roman. Ce n'est pas tant la plume qui m’est réellement dérangé, mais davantage les gros pavés descriptifs. D'autant que ce roman ne croule pas sur l'action, l'effet soporifique était donc parfois enclenché.

Une chose est certaine, l'auteur a réussi à poser une atmosphère poisseuse et maladive à son roman, ce qui nous permet d'être tout de même bien immergé dans l'ambiance de la ville.
As-tu lu ce roman ? 
J'espère que cet article t'a plu, merci de l'avoir lu :). A la semaine prochaine !

5 commentaires:

  1. Je rejoins globalement ton avis, surtout pour l'effet sophronique... J'ai eu bien du mal à terminer cette histoire même si des points intéressants sont soulevés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, malheureusement malgré le fond, la forme pourrait en rebuter plus d'un... Mais je suis quand même contente de l'avoir lu :)

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'ai pas lu ! Mais c'est vrai qu'il fait parti des classiques que j'ai envie de découvrir ! Dommage pour le côté assommant des descriptions par contre :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, c'est un roman à lire ! Il faut aller au delà des descriptions (qui soit dit en passant, transmettent tout de même super bien l'atmosphère angoissante de l'épidémie)

      Supprimer