Ruy Blas de Victor Hugo

30 mai 2019

6 Petits mots

Cher lecteur,

Je te retrouve aujourd'hui pour te parler de Ruy Blas de Victor Hugo. J'ai décidé depuis peu de vider ma pal au maximum avant d'acheter de nouveaux livres. Cette pièce fait partie des classiques que j'avais acheté en première, il est donc resté dans ma pal plus de 3 ans... Je pense qu'il était temps de le découvrir.

PUBLICATION : 1838

GENRE : Théâtre (drame romantique)

THÈME : Amour, complot, politique

L'HISTOIRE :
Ruy Blas est le laquais de Don Salluste. Ce dernier a séduit l'une des suivantes de la reine qui tombe enceinte. la reine ordonne donc à Don Salluste de l'épouser, mais celui-ci refuse engendrant par la même occasion son exile. La pièce met en scène sa vengeance.
J'apprécie beaucoup le format des pièces de théâtre, généralement assez courtes et composées essentiellement de réplique, elles se lisent très facilement. C'est donc avec plaisir que je me suis plongée dans Ruy Blas de Victor Hugo.

Bien qu'il s'agit de la première pièce que je lis de cet auteur, je connaissais déjà sa plume par le biais des Misérables (que je n'ai pas encore lu en version intégrale). Mais Ruy Blas m'a parmi de découvrir un autre aspect de l'écrivain qui devient, ici, dramaturge et qui écrit en vers. Inutile de préciser qu'il écrit bien, je pense qu'on est tous d'accord pour souligner le talent de Victor Hugo.

Fait important à noter : j'étais très heureuse de ne pas connaître la fin. Cela peut paraître idiot de dire ça, mais cela en devient presque une chance avec les classiques. Il est vraiment très facile de se faire spoiler en cours, que ce soit, au lycée ou à la fac. Tu peux en croire mon expérience, je me suis fait gâcher plusieurs découvertes d'œuvres classiques à cause de cela. Déjà que d'en lire un n'est pas toujours facile, alors si l'on connaît déjà la fin, ça en devient une épreuve insurmontable. Et évidemment connaître des éléments importants de l'intrigue gâche beaucoup d'effets durant la lecture. Enfin, tout cela pour dire, que j'ai été ravie de pouvoir découvrir par moi-même l'histoire de Ruy Blas, et ainsi d'avoir ces éléments si important durant ma lecture que sont le suspense, la surprise, l'attente des futurs rebondissements... Il va sans dire que cet aspect, le spoil, concerne tous les livres (je dirais même tous les formats qui développe une histoire), cet article étant simplement l'occasion d'en parler.

Les personnages de la pièce m'ont bien plu, même si je déplore les caractères des personnages amoureux dans beaucoup de classiques : c'est toujours très exagéré et j'ai l'impression que ça l'est encore davantage aux théâtres.

Malgré ce petit point négatif, j'ai apprécié suivre leurs répliques. En tant que drame romantique, cette pièce mélange les genres. On se retrouve donc par moment avec des scènes dignes de comédie. Certaines m'ont vraiment faites sourire, et permettent de faire retomber la pression dramatique de la pièce.

Je n'ai pas encore lu énormément de pièce de théâtre, mais c'est la première où je retrouve autant de didascalies. Elles décrivent principalement les décors de manière très précises. J'aimerais beaucoup voir une représentation pour m'apercevoir clairement des décors. Il est aussi intéressant de souligner que ce changement de lieu démontre un aspect important des drames romantiques. En effet, les romantiques marquent avec ces drames une certaines ruptures avec le théâtre classique en abandonnant l'unité de lieu (et de temps).

As-tu déjà lu cette pièce de théâtre ?
J'espère que cet article t'a plu, on se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article ;)

6 commentaires:

  1. C'est compliqué de ne pas se faire spoiler des livres au lycée ou collège, effectivement... Après, ça ne donne même plus envie de découvrir l'histoire =/ C'est chouette que ce n'ait pas été le cas avec cette pièce de théâtre, tu devais être contente !! Bien envie de la lire à mon tour, punaise, faut que je me motive à lire plus de classiques, j'en ai plein qui m'attendent dans ma pal en plus xD (Et j'aime ça, mais c'est juste dur de se lancer^^')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, d'autant que les classiques demandent parfois beaucoup de motivation ^^. Je te comprends, je trouve les classiques toujours très enrichissants, mais parfois c'est vraiment difficile de se motiver (d'autant plus qu'en c'est des gros bouquins).

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie de découvrir Victor Hugo sous sa forme théâtrale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'y être parvenu, j'espère que tu te laisseras tenter et que la découverte sera aussi agréable que pour moi !

      Supprimer
  3. Je n'ai pas lu ce livre d'Hugo, merci d'en parler, ça me donne envie de m'intéresser plus à sa bibliographie !
    Et on est d'accord, ça devient difficile d'échapper aux spoilers des romans classiques, ce qui est bien dommage :/

    RépondreSupprimer