L'Iliade d'Homère

9 décembre 2017

0 Petits mots

Quatrième de couverture :

" Il m'est difficile de montrer tout cela comme si j'étais un dieu ", écrit Homère. Et pourtant. Voici le texte fondateur de toute la poésie épique occidentale et, plus encore, de toute littérature qui se veut poésie. Le récit transcende son sujet même : l'affrontement des Troyens et de Achéens, menés par les héros Hector et Achille, sous la tutelle des dieux. C'est qu'il exprime l'essence des passions humaine (la colère, la jalousie, l'envie), des conflits, de l'amitié, de l'héroïsme. C'est qu'il dit, de manière universelle, la peur et le courage face à la mort.

Ma lecture de ce poème a été vraiment particulière. J'ai était tantôt immergée, tantôt déboussolée. L'écriture est très étrange, les vers sont découpés de manière assez brutale... Prenons comme exemple les poèmes qu'on étudié à l'école primaire, on devait faire une pause à chaque fin de vers. Si je reproduisais cela avec l'Iliade, les phrases n'avaient, parfois, plus aucun sens. Je ne sais pas si c'est voulu par l'aède ou si c'est parce qu'il ne s'agit pas de la version originale, quoi qu'il en soit, ce petit problème disparaissait aussi tôt que j'étais immergé dans le récit.

Homère est un maître en matière de description. Honnêtement, j'ai trouvé qu'il décrivait parfaitement les scènes de combat. J'attendais, durant ma lecture, les épées et bouclier des combattants, tellement sa plume transmettait le son de la scène. C'est serte une très belle qualité, cela n'en reste pas moins, par moment très lourds. L'Iliade est un poème très riche, on y voit passer des milliers de personnages principaux, et Homère s'applique à les nommer avec précision, comme s'il rendait hommage à chacun des personnages mort durant le combat. Mention spéciale au chant II le "catalogue des vaisseaux" qui est une énumération des différents personnages qui partent à la guerre. (En oubliant le côté très bourratif de ce passage, j'y trouve finalement une belle introduction à l'Iliade.)

L'Iliade est l'histoire d'une guerre. L'aède relate l'affrontement entre les Achéens et les Troyens. À travers le récit, on découvre des personnages très charismatiques, de vrai Héros grecques comme Achille, Agamemnon ou Hector. Mais il n'y aurait aucun Héros sans dieux. J'ai appris à découvrir les dieux grecs d'Homère. Ces dieux possèdent une dimension très humaine, loin du Dieu unique que l'on peut connaître dans les religions monothéistes d'aujourd'hui. Tout aussi rancunier que les hommes, ils n'hésitent pas à se venger de leurs semblables. Je décris l'Iliade comme une immense partie d'échecs qui met en jeu à la fois les Hommes et les dieux. J'ai vraiment trouvé ma lecture très intéressante autant par son côté merveilleux qu'historique (La mythologie grecque, les rites funèbres des Grecs, les liens entre les dieux et les hommes...). De plus, l'auteur est parvenu en un seul poème à me faire prendre un ascenseur émotionnelle, tantôt émue, tantôt en colère, ma lecture de l'Iliade a été ma propre épopée.

En bref, j'ai découvert un poème qui m'a durement éprouvée tant par sa densité que par sa complexité. Je n'en ressors pas moins très enrichie par ma lecture, qui m'a fait découvrir de véritable héros grec, des paysages antiques et une mythologie passionnante. Un classique à lire au moins une fois dans sa vie. 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.
Je vous souhaite une très bonne semaine,
bisou ! 

Petits mots :

Un commentaire fait toujours son petit effet ;) merci d'avance si tu laisses une trace de ton passage.