Chronique : Bel-ami - Minaland

19 janvier 2015

Chronique : Bel-ami


Auteur : Maupassant

Edition :  Folio                                                          Moyenne Livraddict : 15,2

Collection : Classique

Synopsis :
Georges Duroy, dit Bel-Ami, est un jeune homme au physique avantageux. Le hasard d'une rencontre le met sur la voie de l'ascension sociale. Malgré sa vulgarité et son ignorance, cet arriviste parvient au sommet par l'intermédiaire de ses maîtresses et du journalisme. Cinq héroïnes vont tour à tour l'initier aux mystères du métier, aux secrets de la mondanité et lui assurer la réussite qu'il espère. Dans cette société parisienne en pleine expansion capitaliste et coloniale, que Maupassant dénonce avec force parce qu'il la connaît bien, les femmes éduquent, conseillent, œuvrent dans l'ombre. La presse, la politique, la finance s'entremêlent. Mais derrière les combines politiques et financières, l'érotisme intéressé, la mort est là qui veille, et avec elle, l'angoisse que chacun porte au fond de lui-même.

Mon Avis :

Dans ce bouquin nous suivons Georges Duroy, un enfant de paysan qui rêve de gloire et fortune. Celle-ci va essayer tout au long du récit à se faire une place dans la société de Paris.

Inutile de vous dire que c'est une lecture imposé pour mon cours de Français ! Je ne veux pas dire par là que les classiques sont tous nul, seulement que ce n'est pas mon genre de prédilection encore moins quand c'est une lecture obligatoire. Mais étonnement je n'ai pas détesté ce livre ! Je ne l'ai pas n'ont plus adoré mais l'écriture de Maupassant je dois dire me plaît bien.

Le personnage principale de l'histoire est donc Georges Duroy (soit Bel-ami plus tard dans l'histoire). C'est un homme assez séduisant qui ce bat pour réussir sa vie. Dans la première partie du roman je dois dire que j'ai assez apprécier ce personnage qui ce bat pour ses idées.

Malheureusement, on se rend très vite compte que c'est un homme qui « prend du plaisir et de l'argent partout » pour reprendre les dire d'un autre personnage. Il est jamais satisfait et se fiche éperdument de faire du mal si c'est pour son bien, à lui. Il exploite énormément la femme d'ailleurs (mon petit côté féministe qui ressort).

La chose qui m'a fait aimé ce récit et le fait qu'on est plongé dans le passé avec la presse qui a une plus grande importance que maintenant je trouve. On y retrouve également beaucoup de politique et de finance ( voir donc quasi la totalité du roman) même si ces sujets là j’avoue ne sont pas ceux que j’apprécie le plus.



En bref, je pense que c'est un livre à lire pour sa culture général et puis il fait partir des classiques français. 

Ma note : 2.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire